Le Centre des monuments nationaux lance le recrutement de la 4ème promotion de l’Incubateur du patrimoine.

Dans la continuité de sa démarche d’innovation dans le domaine du numérique, le Centre
des monuments nationaux [CMN] lance le recrutement de la quatrième promotion de
l’Incubateur du patrimoine.
Les candidats peuvent soumettre leurs dossiers à partir du 10 mars jusqu’au 2 mai 2021
inclus.
A l’occasion de la Saison Africa2020, avec le soutien de l’Institut français et en partenariat
avec Africa in Colors, le Centre des monuments nationaux accueillera, dans la prochaine
promotion de l’Incubateur du patrimoine, trois start-up résidant sur le continent africain et
œuvrant dans la sphère culturelle. À partir du printemps 2021 et pour une durée d’un an,
elles bénéficieront de formations, d’une bourse et d’un accès privilégié aux monuments du
réseau français pour y mener des expérimentations. Elles seront intégrées à la communauté
d’entrepreneurs patrimoniaux accompagnés par le CMN depuis 2018.
Les candidats du continent africain peuvent soumettre leurs dossiers du 10 mars au 2 mai
2021 en accédant à la plateforme d’Africa in Colors, sur le site web www.africaincolors.com
L’Incubateur du patrimoine
Le CMN, tête de file du numérique patrimonial en France
Le Centre des monuments nationaux, établissement public placé sous la tutelle du ministère
de la Culture en France et premier opérateur culturel et touristique français, assure depuis
plus de cent ans la conservation, l’animation et l’ouverture à la visite d’une centaine de
monuments en France. Dans ce cadre, il entretient des liens de longue date avec
l’entreprenariat culturel. Avant de structurer sa proposition d’incubateur, il a, depuis 10 ans,
lancé des projets innovants puis collaboré à de nombreux projets en s’associant
ponctuellement à une vingtaine de start-up. Ces projets répondaient à des objectifs variés et
à des enjeux primordiaux allant du confort des visiteurs à la médiation en passant par
l’accessibilité. De ces premières expériences, le CMN a pris conscience de l’intérêt d’une
logique partenariale.
En 2014, il s’est doté d’une mission de la stratégie, de la prospective et du numérique afin de
concrétiser son ambition et de s’affirmer comme tête de file dans le numérique appliqué à
l’univers patrimonial en France. En quatre ans, le CMN a mené à la fois des restructurations
majeures de ses outils numériques (refonte des sites Internet, Intranet) et des
expérimentations qui ont été soutenues par le ministère de la Culture en France lors de ses
appels à projets numériques innovants et dont le caractère novateur a été souligné par les
visiteurs et primé par les professionnels.
La création de l’Incubateur du patrimoine, inauguré le 19 juin 2018, fut l’aboutissement de
cette révolution numérique. Le CMN réaffirma ainsi sa volonté d’être au plus près de
l’innovation et de rester réactif face à l’apparition permanente des nouveaux concepts du
secteur et à leur maturation rapide.
A l’occasion du recrutement de la troisième promotion (2020-2021), le Centre des
monuments nationaux s’est associé à la SNCF (entreprise publique leader du ferroviaire
français) pour accompagner jusqu’en juin 2021 cette troisième promotion de l’Incubateur du
patrimoine, annoncée en 2020 et composée de cinq start-up et porteurs de projets
(Blumenlab, Mercurio, Lumeen, TIPSmeee et Wintual).
Qu’est-ce que l’Incubateur du patrimoine ?
L’Incubateur du patrimoine est une structure d’accompagnement et d’expérimentation qui
s’adresse à toute entreprise, équipe projet ou porteur d’idée souhaitant apporter une
innovation au secteur patrimonial. Il a été lancé à la fin de l’année 2017 par le Centre des
monuments nationaux, établissement public patrimonial de référence sous tutelle du
ministère de la Culture, premier opérateur public, culturel et touristique avec près de 9,5
millions de visiteurs par an. L’Incubateur du patrimoine concrétise l’ambition du CMN de
s’affirmer comme acteur précurseur du numérique dans le secteur patrimonial.
L’établissement matérialise ainsi son engagement envers les jeunes pousses et marque sa
volonté d’être au plus près de l’innovation et de rester réactif face à l’apparition permanente
des nouveaux concepts du secteur et à leur maturation rapide.
L’Incubateur du patrimoine vise à soutenir ces entrepreneurs en les accompagnant dans le
développement de leurs projets. Accessibilité du plus grand nombre aux monuments,
nouveaux dispositifs de visites, collecte et valorisation de données visiteurs, conservation
des monuments, sont autant de défis que le CMN souhaite relever aux côtés des porteurs de
projet, pour co-construire l’expérience patrimoniale de demain.
Pour cela, l’Incubateur du patrimoine offrira aux entrepreneurs l’accès aux différents experts
du réseau fort de son histoire de plus d’un siècle et la possibilité de tester et d’expérimenter
leurs dispositifs dans le réseau national de plus de 100 monuments du CMN. Il constituera
ainsi le noyau d’un réseau d’entrepreneurs patrimoniaux, porteurs d’un regard nouveau et
de projets innovants capables de transformer le secteur patrimonial.
Retrouvez toutes les actualités de l’Incubateur du patrimoine sur le site internet
www.lincubateurdupatrimoine.fr et le compte Twitter @IncubPatrimoine.
Le CMN en bref
Sites archéologiques de Glanum et de Carnac, abbayes de Montmajour et du Mont-Saint-Michel, châteaux d’If
et d’Azay-le-Rideau, domaine national de Saint-Cloud, Arc de Triomphe ou encore villas Savoye et Cavrois
constituent quelques-uns des 100 monuments nationaux, propriétés de l’Etat, confiés au Centre des
monuments nationaux.
Premier opérateur public, culturel et touristique avec près de 10 millions de visiteurs par an, le Centre des
monuments nationaux conserve et ouvre à la visite des monuments d’exception ainsi que leurs parcs et jardins.
Ils illustrent, par leur diversité, la richesse du patrimoine français. S’appuyant sur une politique tarifaire
adaptée, le CMN facilite la découverte du patrimoine monumental pour tous les publics. Son fonctionnement
repose à plus de 85 % sur ses ressources propres issues notamment de la fréquentation, des librairiesboutiques, des locations d’espaces ou encore du mécénat. Fondé sur un système de péréquation, le Centre des
monuments nationaux est un acteur de solidarité patrimoniale. Les monuments bénéficiaires permettent la
réalisation d’actions culturelles et scientifiques sur l’ensemble du réseau. Par ailleurs, le CMN restaure et mène
le projet d’ouverture de l’Hôtel de la Marine pour 2021 et du château de Villers-Cotterêts pour 2022. Enfin, le
CMN s’affirme comme un acteur important dans le numérique avec l’Incubateur du patrimoine lancé en 2018.
Retrouvez le CMN sur
Facebook : www.facebook.com/leCMN
Twitter : @leCMN
Instagram : @leCMN
YouTube : www.youtube.com/c/lecmn
Linkedin : www.linkedin.com/company/centre-des-monuments-nationaux
Monuments placés sous la responsabilité du CMN pour être ouverts à la visite
Auvergne-Rhône-Alpes
Château d’Aulteribe
Monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse
Château de Chareil-Cintrat
Château de Voltaire à Ferney
Ensemble cathédral du Puy-en-Velay
Château de Villeneuve-Lembron
Bourgogne-Franche-Comté
Chapelle aux Moines de Berzé-la-Ville
Cathédrale de Besançon et son horloge
astronomique
Château de Bussy-Rabutin
Abbaye de Cluny
Bretagne
Grand cairn de Barnenez
Sites mégalithiques de Carnac
Site des mégalithes de Locmariaquer
Maison d’Ernest Renan à Tréguier
Centre-Val de Loire
Château d’Azay-le-Rideau
Château de Bouges
Crypte et tour de la cathédrale de Bourges
Palais Jacques Cœur à Bourges
Tour de la cathédrale de Chartres
Château de Châteaudun
Château de Fougères-sur-Bièvre
Maison de George Sand à Nohant
Château de Talcy
Cloître de la Psalette à Tours
Grand Est
Château de La Motte Tilly
Palais du Tau à Reims
Tours de la cathédrale de Reims
Hauts-de-France
Tours et trésor de la cathédrale d’Amiens
Château de Coucy
Villa Cavrois à Croix
Château de Pierrefonds
Château de Villers-Cotterêts (ouverture en 2022)
Colonne de la Grande Armée à Wimille
Ile-de-France
Château de Champs-sur-Marne
Château de Maisons
Villa Savoye à Poissy Domaine national de
Rambouillet
Basilique cathédrale de Saint-Denis
Maison des Jardies à Sèvres
Château de Vincennes
Normandie
Abbaye du Bec-Hellouin
Château de Carrouges
Abbaye du Mont-Saint-Michel
Nouvelle Aquitaine
Tour Pey-Berland à Bordeaux
Château de Cadillac
Abbaye de Charroux
Tours de la Lanterne, Saint-Nicolas et de la Chaîne à
La Rochelle
Abbaye de La Sauve-Majeure
Sites préhistoriques des Eyzies-de-Tayac
Site archéologique de Montcaret
Château d’Oiron
Grotte de Pair-non-Pair
Château de Puyguilhem
Site gallo-romain de Sanxay
Occitanie
Tours et remparts d’Aigues-Mortes
Château d’Assier
Abbaye de Beaulieu-en-Rouergue
Château et remparts de la cité de Carcassonne
Château de Castelnau-Bretenoux
Site archéologique et musée d’Ensérune
Château de Gramont
Château de Montal
Site archéologique de Montmaurin
Forteresse de Salses
Fort Saint-André de Villeneuve-lez-Avignon
Paris
Arc de Triomphe
Chapelle expiatoire
Conciergerie
Panthéon
Sainte-Chapelle
Hôtel de la Marine (ouverture en 2021)
Pays-de-la-Loire
Château d’Angers
Maison de Georges Clemenceau
à Saint-Vincent-sur-Jard
Provence-Alpes-Côte d’Azur
Cloître de la cathédrale de Fréjus
Site archéologique de Glanum
Château d’If
Villa Kérylos
Trophée d’Auguste à La Turbie
Place forte de Mont-Dauphin
Abbaye de Montmajour
Hôtel de Sade à Saint-Rémy-de-Provence
Monastère de Saorge
Abbaye du Thoronet
Africa in Colors en bref
Africa in Colors est une plateforme panafricaine, qui se positionne comme un catalyseur d’un
écosystème panafricain des industries culturelles et créatives.
Africa in Colors a été fondée en 2018 pour répondre au besoin et à la demande sur le continent
Africain, de rendre durable les industries culturelles et créatives, afin de créer de l’emploi et des
revenus pour les acteurs de ces industries des pays Africains.
Africa In Colors et donc basé sur trois piliers :
● L’éducation pour la qualification et la requalification des jeunes Africains pour le
développement et la création d’opportunités professionnelles et d’avenir,
● La collaboration et développement des marchés communs autour des industries culturelles
et créatives,
● Le développement d’un écosystème permettant d’ouvrir les portes de sources de
financements et des investisseurs auprès des start-up du secteur des industries culturelles et
créatives.
Africa in Colors soutient l’Incubateur du patrimoine dans la diffusion d’un appel à candidatures auprès
de sa communauté.
Facebook : www.facebook.com/africaincolors
Twitter : @africaincolors
Instagram : @africaincolors
YouTube : www.youtube.com/africaincolorsproject
Linkedin : www.linkedin.com/company/africaincolors

Leave a Reply